Pensez fonctionnalité, vie quotidienne et tâches ménagères

Du lever au coucher, la vie se rythme à un train effréné. Le temps de se préparer un petit en-cas et vous voilà dehors, confronté à votre quotidien. Le soir, vous avez à peine un moment pour trouver de quoi grignoter, l’inspiration et le courage n’étant pas au rendez-vous pour la préparation d’un dîner. Une cuisine fonctionnelle pourrait changer la donne. En effet, elle pourrait vous inciter à la fréquenter plus souvent et adopter un mode de vie plus sain, notamment en termes de repas. Mais pour y arriver, vous devez accepter certaines résolutions somme toute dénuées de complications.

Qu’est-ce qu’une cuisine fonctionnelle ?

Milieu de vie à part entière, tout comme la chambre à coucher ou le salon, la cuisine nécessite un aménagement et un équipement adapté. Comme le terme l’indique, une cuisine fonctionnelle représente un endroit destiné aux activités culinaires, et dans lequel vous pourrez facilement trouver tous les accessoires nécessaires à cet objectif. Les différents emplacements, les dimensions du lieu et des appareils qui s’y trouvent doivent permettre d’optimiser l’activité principale qui est censée être effectuée à cet endroit. En effet, vous constaterez que vous vous plairez à passer plus de temps dans votre cuisine lorsqu’elle vous aide à vous y sentir à l’aise.

Un bon aménagement

Et pour que vous vous sentiez « comme chez vous » dans ce coin destiné à la préparation des repas, vous devez assurer de respecter le principe minimum du triangle d’activités. Une cuisine fonctionnelle, quelle que soit sa taille effectivement, doit vous permettre de vous déplacer et d’effectuer vos préparations en toute facilité. Ainsi, les emplacements doivent être définis clairement. En premier lieu, la partie travail vous servira pour la préparation et la cuisson, et regroupera par exemple le plan de travail et les réchauds, fours ou plaques. Un deuxième espace sera consacré au rangement, et accueillera les placards, tiroirs et réfrigérateurs. Le dernier coin concernera le nettoyage, notamment avec l’évier.

Un équipement adapté

Selon l’espace dont dispose votre cuisine, n’intégrez que la quantité d’équipements qui convient. Oubliez par exemple l’îlot central si vous avez une superficie inférieure à 20m², optez plutôt pour une table à manger et des chaises escamotables si vous souhaitez vraiment dîner dans cet endroit. Par ailleurs, pour une cuisine fonctionnelle, veillez à choisir une matière facile à nettoyer. La nourriture reste un facteur bien salissant, et le mauvais type de matériau peut rendre le nettoyage laborieux.

Comment réussir l’éclairage de sa cuisine ?
Dois-je monter ma cuisine moi-même ou faire confiance à un professionnel ?