Tourniquets, étagères, présentoirs… les épices toujours à portée de main

Aménager son intérieur passe aussi par le rangement de ses condiments, des essentiels pour relever le goût de ses cuissons. Pour que ces épices soient facilement identifiables sans mettre le désordre près du fourneau, ces dispositifs se doivent d’être astucieux. Tout en pouvant être utilisés alternativement, ces assaisonnements seraient mieux placés dans un espace fonctionnel et joli à la fois.

Ranger ses épices de façon pratique

Gérer l’espace en exploitant de façon optimale le mur consiste à mettre en place des étagères non loin de la plaque de cuisson. Un endroit visible pour pouvoir identifier d’un coup d’œil les petits bocaux. Le gain de place sera ainsi de les mettre en hauteur, au-dessus de la tête, sans qu’il soit nécessaire de se mettre sur la pointe des pieds. Un autre emplacement de génie repose également d’un autre côté sur l’agencement au dessus de l’angle du plan de travail. Il faut juste que ces étagères soient peu profondes afin d’accueillir d’autres accessoires. Toujours dans cette vision de favoriser l’espace, les tiroirs propose une cuisine minimaliste tout en étant perspicace. Avec ou sans compartiments, perforés ou avec une structure servant à caler les pots adéquats au format du tiroir, ce dernier peut être agencé à son goût. Souvent pour mieux coordonner, les versions petites des épices sont à mettre en verticale. Ce qui implique que les condiments transvasés dans des bocaux vintages de grandes tailles sont placés horizontalement. Ainsi ceux qui sont utilisés fréquemment se trouvent dans ces petits modèles.

Des épices dans un endroit esthétique

Étagères, présentoirs ou tourniquets, ces aménagements qui facilitent au quotidien l’accès aux épices sont aussi jolis que futés. Ils se déclinent en diverses matières allant du bois au métal en passant par le verre ou le plastique et ils sont de couleur variée. Le choix dépend seulement de celui en accord avec le design, le ton et le style de sa cuisine. Ces plateaux et espaces de rangement ont chacun leur spécification. Pour le tourniquet, en plus de permettre de garder le rythme au fourneau et d’avoir les gestes qu’il faut, il peut être placé sur le plan de travail ou fixé à la porte. Comme avec les autres meubles, une variété de taille lui est donnée pour qu’il puisse s’adapter à l’endroit lui dédié. Outre l’ergonomie qui facilite son transport, il est souvent livré avec des pots bien pensés. Pourvu de mécanisme pivotant pour avoir à portée de main le bon condiment, pour certain modèle, leur couvercle est en effet à deux vitesses pour un dosage facile. Cette côté rassurante a évidemment sa beauté avec le mariage du verre à d’autres matières comme le plastique pour mettre en avant une couleur sobre.

Apporter de l’originalité à ces rangements

Actuellement, il ne suffit pas d’avoir un plateau pratique et beau pour se faire plaisir chez soi. Un brin d’originalité est toujours la bienvenue.  Alors pour les étagères murales, un style particulier que certain designer préconise est de colorer avec une peinture ardoise un pan de mur avant de les y installer. Qui dit ardoise sous-entend craie, mais pour plus de durabilité, une prescription en peinture blanche au dessus de chaque pot indique le nom de son contenu. Une autre manière de se démarquer est d’accrocher des supports transparents avec des trous pour accueillir horizontalement ou verticalement les épices. Ils seront par conséquent à fixer au mur à même niveau que la tête, ou dans une des portes du tiroir de sa cuisine en îlot. Plus qu’une évidence sont les placards mais le côté insolite s’agit d’insérer deux dans les 2 espaces latéraux de la plaque. Il est aussi possible de bâtir le sien à l’aide avec des métaux coulissants comme ceux dans le frigo d’antan sans qu’il soit nécessaire de le cacher avec des portes.

10 astuces pour garder une cuisine rangée
Poubelle de cuisine : faut-il choisir entre le beau et le pratique ?